Au Paysadu, pour l’année 2012, Vanderson a pour but d’aider les jeunes joueurs appelés dans le club à s’intégrer dans le monde du football professionnel, et faire monter son équipe de division. Lors du premier semestre, il aide son équipe à conquérir le quatrième titre d’affilée de l’équipe de Bahia et arrive surtout à la seconde place de la Copa do Brasil, un titre encore inédit pour le club. Ainsi, après 241 matchs officiels après, le joueur laisse le club de Bahia. D’après Opta, le fournisseur de statistiques, aucun autre joueur n’y est parvenu plus de trois fois sur la période. Quand ils sont au top, même en L1, il n’y a pas mieux. On ne change pas une équipe qui gagne. Le 10 novembre 2012, il parvient avec son équipe à monter le Paysandu en Série B, qui plus est ne marquant le 8e but de sa carrière lors du match décisif. Ne parvenant pas à entrer en accord avec la direction, il préfère s’en aller en juin 2011. Après que le club de Belém ait remercié son entraîneur du moment, Roberto Fernandes, qui avait voulu composer son équipe uniquement avec des joueurs qu’il connaissait, et qui n’avaient rien rendus, Vanderson revient une troisième fois au Paysandu, disputant la Série C et montrant une nouvelle fois qu’il sait encore jouer au football en étant parmi les meilleurs de son équipe.

Après avoir déclaré qu’il s’en allait en décembre, il revient le mois suivant, pour se montrer, une fois encore, l’un des meilleurs joueurs de son club. Sur la base de notre sélection et de vos votes durant la saison, cinq joueurs candidataient pour le trophée cette saison. Malgré ce fait, l’équipe au second semestre est reléguée en Série B. Par manque de moyens financiers, l’équipe ne peut garder son idole, préférant investir dans des joueurs plus jeunes. Après quatre années où il devient vite une idole de manière incontestable pour Vitória, brillant par ses actions, il revient au Paysandu, en 2011. Il montre là un bon niveau, surtout lors du premier Re – Pa de l’année, le 13 février 2011. Mais après de nombreuses péripéties, avec des problèmes au niveau des entraîneurs, le joueur ne trouve plus sa place dans le club, laissé de côté par Roberto Fernandes, second entraîneur du club, en mai de la même année. Malheureusement le club ne parvient pas à monter en seconde division à la fin de l’année, et les problèmes financiers du club, en crise depuis quatre ans, monaco foot laissent le joueur dubitatif quant à sa permanence.

Et que dire également de la prestation d’Axel Disasi, solide de bout en bout et capable de sortir des ballons chauds dans sa surface en fin de partie. C’est surtout grâce à sa défense solide que Monaco a su ramener ce succès du Vélodrome. La paire Tchouaméni et Fofana n’a pas d’équivalence à Monaco. Une manière sans doute pour l’ASM d’anticiper un futur départ de Djibril Sidibé, en fin de contrat au 30 juin 2022. Selon la presse brésilienne, Monaco a déboursé 11 millions d’euros pour s’offrir les services de Vanderson, plus 3 millions de bonus. En 2009, après avoir disputé un championnat une fois encore en titulaire, il renouvelle son contrat jusqu’à la fin de l’année 2010, remplissant de cette manière une quatrième année sous le maillot Rubro-Negro (Rouge et noir en portugais). Le technicien argentin a attendu la toute fin de match pour rectifier le tir en faisant entrer Kolasinac et Lirola, « vrais » latéraux de métier. Le club artésien, qui reprend le 24 juin, a communiqué sur le calendrier de sa préparation, avec un premier match dès le 2 juillet à Calais. Pour Lens, le premier match de championnat aura lieu le week-end du 7 août avec la réception de Brest.

Leave a Reply

Your email address will not be published.